Aujourd’hui encore, la part des agriculteurs replantant des haies reste mineure dans le métier. Ceux n’ayant pour le moment pas franchi le cap, énoncent le plus souvent des contraintes de temps et de coûts pour l’entretien de la haie, qui plus est qui fait  »perdre quelques m² de terrain ». Et si tout cela était inversé ? Que la haie, avec ses mille et un avantages, rapportait en plus un apport purement financier, tout simplement par le fait qu’une haie bien entretenue ou replantée serait source de revenu pour l’agriculteur, de par des fonds de compensation carbone émanant d’entreprises locales ? Alors là oui, cela peut changer la vision des choses de beaucoup, d’autant plus que la future PAC va semble t-il largement inciter en ce sens, la solution ici proposée s’appellerait Carbocage

Leave a Reply